top of page

LE PROJET

Expédition Everest versant SUD - Côté Népalais

Informations pratiques

Durée

60 jours

Grade

ED

Taille du groupe

2 à 15

Marche par jour

5 à 7 heures

Altitude maximale

8848.86 M

Meilleure saison

Printemps

Arrivée au Népal

12 avril 2025

Arrivée à Lukla

14 avril 2025

Fin de l'aventure

Entre le 5 et le 9 juin 2025

L'histoire de l'Everest

Demandez à un aventurier de vous parler de son rêve, et il vous répondra par un mot : l'Everest.

Qui ne voudrait pas atteindre le toît du monde ? Qui ne voudrait pas toucher le ciel ?

Cette expédition est le voyage d’une vie. L'Everest est la plus haut montagne du monde et est situé dans 
L’Himalaya, à la frontière entre le Népal et la Chine Initialement appelé Pic XV, il a été rebaptisé Mont Everest en l'honneur de Sir George Everest, qui était le géomètre général de l'Inde pendant 13 ans.  
L'Everest a fait l'objet de plusieurs tentatives avant celle réussie par Edmund Hillary et Tenzing Norgay le 29 mai 1953 par la voie sud. On rapporte aujourd'hui qu'environ 1000 tentatives sont effectuées chaque année

Cette expédition est sans aucun doute l'occasion d'une vie. Néanmoins, elle se heurtent à de nombreux obstacles tels que la haute altitude, les conditions météorologiques difficiles et les avalanches. Il faut être bien entraîné avant de tenter l'expérience. Le corps doit être préparer. En fonction du niveau de forme, il est nécéssaire de s'entraîner pendant plusieurs mois avant de commencer l'ascension. Un alpiniste doit développer sa force cardiovasculaire ainsi que sa force musculaire, car le niveau d'oxygène diminue de 60 à 70 % par rapport au niveau de la mer. Porter de gros sacs jusqu'au sommet est également une difficulté. Il faut s'acclimater aux conditions météorologiques et se préparer aux chutes de pierres. L'apprentissage des techniques de sauvetage est un avantage supplémentaire.

4.png
MountEverest_PhFengWei_Getty2-56a16b185f9b58b7d0bf2e87.jpg

Expédition 2025

Arrivée

L'expédition débutera à Katmandou début avril. Nous profiterons de quelques jours pour préparer les marchandises, l'équipement et les formalités administratives.

 

Nous prendrons ensuite l'avion pour Lukla. avant d'atterrir sur la plus petite piste du monde (460m et 12 degrés) où débutera le périple. Une fois arrivé, le trekking jusqu'au Everest Base Camp (EBC) marquera le commencement de l'aventure. Il faut compter 7 jours pour rejoindre le camp de base.

Une fois arrivé, nous profiterons de deux jours de repos sur place. Cela nous permettra également de nous acclimater et de nous préparer à repartir.  

Lobuche.jpg

Les rotations

Après avoir pris nos marques, nous débuterons les rotations. 

Il s'agit de s'acclimater en montant aux différents camps de base, puis de redescendre. Cela constitue une rotation. Nous en ferons 2 ou 3, ce qui devrait nous prendra environs 3 semaines. 

Bien sûr, l'objectif est de se préparer. Ainsi, nous répéterons ces rotations en fonction des nos conditions physiques et notre adaptation. Une fois acclimaté nous devrons attendre la fenêtre météo qui nous permettra de partir pour l'ascension finale. 

IMG_3827.JPG
hillary-step-everest-2010_h.jpg
Everest-base-camp-trek-route-map.jpg

Lobuche

12 jours après être arrivé, nous partirons pour le Lobuche Peak (6119m). Nous le gravirons en 4 jours. La première étape sera de rejoindre le Lobuche camp (4940m). Nous devrions y accéder en 1 jour. Le lendemain, nous grimperons au High Camp (5400m). Le 15ème jour marquera l'ascension du Lobuche et la redescente au camp. 

Après ce premier sommet népalais, direction l'EBC. Mais ne vous y trompez pas, nous n'allons pas nous reposer...

thumbnail_Capture d’écran 2024-03-04 à 22.04.39.png

L'ascension finale

Nous nous rendrons au camp I (6065 m) en empruntant le Glacier de Khumbu, réputé pour être la partie la plus technique de l’ascension. Nous devrons traverser les crevasses et progresser sur ce bloc de sérac. C'est ici que nous emprunterons les fameuses échelles. 

 

Le lendemain, nous grimperons au camp II (6750 m). Une journée pas spécialement technique mais qui demande de la concentration afin de se concerver pour la suite.

 

L'ascension au camp III (7300 m) est similaire. Mais à partir de ce point, nous aurons besoin de bouteilles d'oxygène pour évoluer. 

 

Nous atteindrons ensuite le camp IV (7910 m) après avoir franchi la barre des 8000m. Nous serons à la limite de la  zone de la mort. Les conditions y sont extrêmes, raison pour laquelle  nous y passerons le moins de temps possible. 

 

Dès que possible, nous entamerons le Summit Push. Une fois le sommet atteint, nous redescendrons jusqu'au EBC, puis à Lukla en trek. Notre aventure prendra fin une fois dans l'avion 

Partenaires

Logo-Cebe-Lunettes-Sportives.png
imageonline-co-transparentimage.png
imageonline-co-transparentimage.png
logo de l'ecole de commerce Ieseg
603632_f9840384890347b3ad63388840d92b26~mv2.png
bottom of page